L'argente et la facilité

Les ratios de rentabilité, indicateurs de richesse

On distingue plusieurs éléments ou ratios qui permettent de mesurer la rentabilité d’une société. Voici les principaux.

L’EBITDA. Mesure des résultats bruts

L’EBITDA vient est un terme anglo-saxon qui désigne les bénéfices bruts d’une société après déduction des charges directement liées à l’activité. Il s’agit de « Earning Before Interest, Tax, Depreciation and Amortizing ». Soit traduit littéralement par le bénéfice avant charges financières, impôts et amortissements. En dehors du fait d’être un indicateur sur la rentabilité, il permet également, comme le cash-flow, de mesurer la capacité d’une entreprise à faire face aux échéances de ses dettes long terme, c’est-à-dire à sa propension à rembourser les échéances de ses crédits. Tel quel, l’EBITDA est peu utile, il doit être comparé avec les résultats passés et les prévisions de rentabilité, de même qu’avec les autres entreprises du même secteur.

ROI : le return on investment

Si on veut devenir riche rapidement, il faut impérativement travailler avec ce ratio. Il s’agit du retour sur investissement, ou « return on investment », ce qui signifie qu’il permet de mesurer ce que vous pouvez gagner en investissant par rapport à un montant investit. Le ROI le plus haut parmi une série d’entreprises du même secteur d’activité sera lié à la société qui a la meilleure chance de vous faire gagner de l’argent. Elle sera donc à privilégier en termes de placements. Attention, car tous les investisseurs regardent ce ratio en premier. Il est donc habituel de voir des sociétés dont les actions grimpent en flèche car la demande pour celle-ci est en explosion, et ce, seulement car la société a un ROI au top. Il faudra donc le considérer dans une étude complète d’une société et non comme isolé.

La plupart des revues spécialisées ou des sites de trading indiquent ce ratio directement dans la fiche d’une action. Au cas où il doit être calculé, on considère le résultat avant imposition sur le total des fonds propres d’une société.

La marge d’exploitation

La marge d’exploitation est le ratio entre le résultat d’exploitation sur le total du chiffre d’affaires annuel. Il permet donc de mesurer la rentabilité d’une entreprise par rapport à l’ensemble de ses rentrées générées au cours d’une année fiscale. Selon l’activité et le secteur, ce ratio peut fortement varier. En effet, les sociétés à fortes valeurs ajoutées, comme les sociétés de services pourront voir ce ratio très haut, car elles bénéficient de l’avantage de ne pas avoir d’immobilisés au niveau du stock et au niveau du corporel. Elles limitent donc les amortissements liés a de couteuses usines et/ou machines, ce qui permet au résultat d’être supérieur. Néanmoins, il ne faut pas perdre de vue que si on vise une rémunération en terme de dividendes, l’investisseur préférera acheter des actions avec des résultats importants pour un chiffre d’affaires important plutôt que les actions d’une société au résultats moyens pour un chiffre d’affaire faible. Le ratio sera inférieur, mais les dividendes supérieurs…